Menu
Page d'accueil site officiel de la ville
Partager :
2007 : "Parfums d'estuaire" de Serge Doceul

2007 : "Parfums d'estuaire" de Serge Doceul

Du 13 au 28 octobre 2007, la commune de Cordemais, dans le cadre des son exposition annuelle Regard d'artiste, a choisi d'honorer un enfant du village...

le kiosque 02


L'exposition "Parfums d'estuaire" a proposé au public, venu très nombreux, de découvrir ou redécouvrir l'univers de Serge Doceul : les marais estuariens, les ciels chargés, l'océan déchaîné… le tout imprégné de sa vision des légendes bretonnes qu'il affectionne tout particulièrement. vernissage


Des tableaux tout en contraste

Pour cette exposition à Cordemais, l'artiste a choisi des tableaux "forts de leur contrastes, de leurs couleurs et de leurs lumières", résumant plutôt bien ce qu'il vit et voit lorsqu'il est face à la Grande Bleue : "verte, grise ou noire, ma mer à moi a toujours de beaux yeux !"

Lumière décumes - 100 cm x 100 cm - 2005

Confronté à la peinture de Serge Doceul, l'esprit se laisse sans mal emporter vers des mondes indicibles. "La disposition des toiles autant que les contenus jouent ce thème de l'évasion". Installées comme dans des rues qui toutes se croisent mais qui toutes permettent aussi de s'isoler, les 75 peintures exposées ouvrent en effet sur l'espace, l'immense. "Je suis fasciné par la mer parce qu'elle reste indomptable. Parfois violente et agressive, elle sait se faire douce, paisible. C'est une source de sérénité."

La salle d'exposition à l'hippodrome de la LoireA travers le regard de cet artiste simple, chaleureux et poète, l'espace fluvial et maritime se révèle à chacun sous un angle nouveau. Dans un monde de magie et de tendresse, la réalité et le légendaire se mêlent aux coups de pinceaux du peintre. Au détour d'un tableau, il est possible de rencontrer un paysage familier, l'ombre d'un moulin tout droit sorti de l'imaginaire ou encore une vague gigantesque et phénoménale… dont l'embrun vient rafraichir votre visage.

Une émotion palpable

Le public attentif devant le filmEt l'émotion est palpable dès qu'on s'installe confortablement dans l'une des toiles de ce peintre hors du commun. Les peintures de Serge Doceul sont si vivantes qu'elles exhalent même l'odeur de ce que vous voyez… les marais et la mer ! "Parfums d'estuaire" est un voyage pour vos sens…

Un émoi apprécié par les 2 000 visiteurs et renforcé grâce au film réalisé par « les Films de l'Estuaire » et proposé au public dans la salle d'exposition situé à l'étage de l'hippodrome.
Les pêcheries un jour de tempête - 92 cm x 73 cm - 2005Comme on admire ses tableaux, on peut admirer l'artiste ; se laisser emporter par l'homme qui se raconte sans complexe, le découvrir dans son Cordemais qu'il adore, le découvrir également dans son atelier de Rochefort en Terre et, surtout, admirer la technique du peintre par une toile réalisée en directe devant la caméra. Toile exposé à côté de l'écran.

Et comme toutes ses œuvres ont une "consonante" bretonne, cette exposition était inscrite dans le programme du festival "Celtomania" dont la réputation dans la région n'est plus à faire.

Youenn Guillanton sur scène

De la musique pour accompagner la peinture

Un "petit plus" était également proposé au public : un concert en live de Youenn Guillanton, chanteur breton, dans la salle d'exposition au milieu des toiles où la mer déchaînée et le bateau cirque de Serge Doceul donnaient aux chansons un espace magnifique pour vibrer… et s'évader.

Un enfant du pays

Serge Doceul est né à Cordemais. Il y a vécu jusqu'en 2004 avant de "s'expatrier" en Bretagne, non loin de la forêt de Brocéliande. Cependant, il reste intimement attaché à sa commune d'origine. Le Grenier de la Boutique, exposition permanente, reste un lieu privilégié pour ses amis et pour tous ceux qui souhaitent partager son inspiration. Mais cette exposition à Cordemais lui a permis d'approcher un large public afin de partager son art... Serge Doceul

"Comme le flux et le reflux, il est un temps pour partir, un autre pour revenir. Le plaisir d'être à Cordemais pour évoquer les "parfums d'estuaire" et partager ma vision de ce lieu qui fait ma vie est immense... à l'image de l'ouverture d'esprit et de la générosité de ceux qui y vivent et le font vivre.

Que dire, sinon que ce temps d'exposition est à jamais ancré dans ma parcelle d'existence.

Encore Merci."

Serge Doceul - 28 octobre 2007

livre d\or Serge

Haut de page
Création site Internet mairie