Menu
Page d'accueil site officiel de la ville
Partager :
2008 : Escale des Rencontres du Fleuve

2008 : Escale des Rencontres du Fleuve

Du 5 au 15 juin 2008, la deuxième édition du festival « Les Rencontres du Fleuve » s'est déroulée de Varades à Paimboeuf, en passant par Cordemais au fil de six escales… Itinérant, l'évènement a croisé manifestations nautiques (les Vikings), découverte du patrimoine (pêche et poissons en Loire…) et la création artistique. + de 5 000 personnes étaient présentes le 13 juin à Cordemais.

LE VILLAGE DECOUVERTE

Réservé de 10h à 17h aux nombreuses écoles primaires de la région (dont celles de Cordemais), le village découverte s'est également ouvert au public durant la soirée jusqu'à 21h. Les enfants comme les adultes ont pu découvrir l'histoire de la pêche, de la faune et des hommes du fleuve à travers divers ateliers et expositions, tous ludiques et bien animés…

Les ambassadeurs cordemaisiens des Rencontres du Fleuve

L'association Estuarium (Cécila STEPHAN, Eric LEMERLE et Odile VINCE) ont formé les élèves de 6e B et D du Collège Paul Gauguin de Cordemais afin qu'ils puissent devenir ambassadeur des Rencontres du Fleuve sur le territoire de Cordemais. Ces collégiens ont en effet travailler toute l'année avec Estuarium et leurs professeurs pour présenter, aux écoles présentes pendant la journée, le port, le plan d'eau et les marais en suivant un parcours préétabli.

L'exposition "Basse-Loire, estuaire et patrimoine industriel"

Pour que la découverte du fleuve soit complète, la commune de Cordemais a demandé à l'association "Entreprises et Patrimoine Industriel" (E+PI) de présenter une exposition de 16 panneaux savamment illustrés racontant l'histoire industrielle de l'estuaire de la Loire.

LA FLOTILLE Une partie de la flotille

Arrivée vers 16h de la flottille des Rencontres du Fleuve, composée de bateaux de patrimoine : gabarres, toues, futreaux, drekki (de nos amis les Vikings), roquios… Mais le bateau le plus plébiscité fut évidemment le "Reine de Cordemais". Ce canot basse-indrais, survivant de la multitude des petits bateaux de Loire, a fait un retour remarqué dans le port où il a été construit.

LES éCHANGES ET CRéATIONS ARTISTIQUES

Les rencontres du fleuve ont permis des échanges artistiques. Plusieurs créateurs de la commune et autres ont échangé leur savoir faire autour de projets communs.

les yeux des élèves de lécole de peintureExposition de l'école de peinture

Orchestré par Cyrille BOYER, responsable de l'école de peinture de Cordemais, petits et grands ont fait travailler leur imagination pour nous apporter la magie d'aujourd'hui. Des plumes géantes ont poussé parmi les roseaux, la promenade du plan d'eau s'est ponctuée d'installations plastiques, clins d'œil à l'environnement du fleuve. 2 intervenantes extérieures se sont jointes au projet : l'Atelier SYRYGAYA Graphiste (impression sur supports bâchés) et Lucie FONDAIN, créatrice d'objets tissés. Caroline LEMAIR, ancienne élève des cours de peinture a également participé aux ateliers de fabrication.

impression sur supports bâchés de lAtelier SYRYGAYA Graphiste bain de prairie avec les vêtements tissés par Lucie FONDAIN banc de poissons de lécole de peinture

Le mur "aquatique" mur aquatique

Atelier 44, avec l'aide de la plasticienne Lutina PENSARD, a "embarqué" 213 Cordemaisiens, de tout âge, dans ses « caisses à poissons » pour la création d'un mur "aquatique" : des poissons peints par les habitants sur des caisses en polystyrène sentant bon la… marée et exposés, tel un mur.

Les œuvres d'Eric GOURET

Panneau lumineux revu et corrigé par Eric GouretSuite à une résidence de plusieurs mois à Cordemais dans le cadre des rencontres du fleuve, l'artiste plasticien Éric Gouret réalise "Points of light", collection d'œuvres lumineuses non pérennes réparties dans différents sites de la commune. Au fil d'une marche, de préférence nocturne, entre le port et la place de la mairie, l'on pouvait découvrir un panneau entièrement recouvert d'adhésifs de couleurs vives, la véranda du jury bien connue des concours hippiques, habillée de motifs issus des casaques, un lampadaire parasité de boules blanches… jusqu'au parvis de la mairie transformé en tapis de 421.

Éric Gouret s'est approprié et a transformé ainsi le mobilier urbain pour jouer avec ses formes, entre industrie et design, et créer un léger décalage dans la perception de l'environnement quotidien. Dans un dialogue permanent avec ce qui structure le paysage cordemaisien (la centrale électrique, le port, l'hippodrome, le marais), Éric Gouret a observé, analysé et proposé une interprétation sensible, séduisante et amusante de ce qui nous entoure. 3 de ses œuvres ont été visibles tout l'été... puis se sont éteintes…

Grappe lumineuse par Eric Gouret Dicours dinauguration devant la véranda habillée par Eric Gouret 4 21 sur lesplanade de la mairie

APERITIF FESTIF les méduses

Tuba or notAprès l'inauguration officielle de l'escale et des œuvres d'Eric Gouret, l'Atelier 44 et l'A.C.L.C. section théâtre de Cordemais ont proposé un apéritif musical haut en couleur ! Musique déambulatoire avec la fanfare "Tuba or not", concert avec le groupe "Transbal express"… pour un voyage à écouter ou à danser, le tout, dans la bonne humeur sous chapiteau ouvert… à tout vent ! Le cocktail proposé, consommé avec modération, a permis au public de commencer une soirée pleine de réjouissances… Les méduses montées sur échasses, de la "Compagnie Machtiern", ont ajouté une touche de merveilleux dans ce début de fête.

LES CONCERTS « SKA »

Sur une scène à « fleur de l'eau », ambiance sixties et cuivres dès 21h avec "Moon Hop", pour finir sur une note de reggae teintée de jazz avec "Train's Tone"… du ska-jazz, quoi ! Les deux groupes ont mis l'ambiance et le feu à un public très réceptif.

Une structure de la Cie CarabosseILLUMINATION DU PORT… PAR LE FEU

Une boule de feuCordemais a joué avec le feu… mais pas seulement grâce à la musique. A 23h, la "Compagnie Carabosse", internationalement connue, a révélé le port et le plan d'eau de la Côte avec près de 1 600 structures mobiles ou immobiles, petites ou grandes, qui ont plongé le public ébahi dans une ambiance féérique incroyable… Tout un parcours de découvertes illuminées avec des bougies, des braseros…

Il fallait le voir pour croire !

UN TRAVAIL D'EQUIPE ET UNE ORGANISATION INTENSE

Une semaine dinstallation pour la Cie CarabosseAprès plusieurs mois de confection et de vie de groupe, l'escale du 13 juin à Cordemais a été le résultat d'un travail collectif, mélangeant générations, professionnels, amateurs, techniciens et univers artistiques.

Les services de la mairie, l'équipe des Rencontres du Fleuve, les associations (écoles de peinture et de théâtre notamment), les artistes et les bénévoles ont accompli un travail remarquable qui a largement contribué au succès de cette manifestation. Merci à tous !

Haut de page
Création site Internet mairie