Menu
Page d'accueil site officiel de la ville
Partager :
2008 : "Le souffle des Roseaux" de Cyrille Boyer

2008 : "Le souffle des Roseaux" de Cyrille Boyer

Dans le cadre de son exposition annuelle intitulée "Regard d'artiste", la commune de Cordemais a choisi d'exposer en 2008 les œuvres de Cyrille BOYER, artiste peintre cordemaisienne, bien connue des habitants puisqu'elle enseigne son art à l'école de peinture de Cordemais.

image 1

:

Une exposition de Cyrille n'est pas seulement une présentation de ses tableaux… C'est aussi tout un décor, des images, des poèmes, de la musique, une mise en scène, un spectacle… Une expo-spectacle où Cyrille fait son « show » ! Elle nous interpelle. Elle nous entraîne dans son imaginaire peuplé de fées, de femmes fleurs, de forêts magiques… où les arbres peuvent se traverser. spectacle 4

Elle nous plonge dans les rêves de l'enfance…

L'exposition

Un imaginaire en couleur

Parfois enfant, parfois adulte, Cyrille Boyer a transporté le public dans son imaginaire tout en couleur.

Exposition de Cyrille BoyerL'exposition s'ouvrait sur de grandes toiles peintes, elles parlaient de la princesse des rêves, de femmes fleurs, de la complainte de la ménagère et du corps de « ses » forêts.

Puis un écran, blotti dans un petit espace feutré, invitait à découvrir une de ses premières expositions en 1993 à la Rochelle ; la rencontre se faisait entre vidéo, poésie, musique et aquarelle. ''Bleuen'' aquarelle 31x41 cm

Le parfum des femmes fleurs emmenait, ensuite, le public au gré du temps qui passe faire un tour dans un autre univers… pourtant si proche.

Portraits des femmes du mondePuis venait l'ouverture sur le monde, celui des autres, où un travail sur le portrait et l'huile remplaçait alors l'aquarelle. Car si Cyrille a gardé assurément son côté enfantin, elle n'en est pas moins femme jusqu'au bout du pinceau ! Pour preuve, l'hommage rendu à la féminité dans sa série de portraits où elle a su si bien capter les âmes si culturellement différentes de ces « femmes du monde » aux visages de princesses et aux regards qui en disent long sur leurs conditions de vie si différentes.

Âmes Indiennes

Plume de vent, robe de peau,
peintures divines, danse de l'eau,
paroles sages, nuages de mots.

Croyances indiennes, ange ou démon,
ils interviennent, donnent le ton,
l'ancêtre parle, il a raison.

De l'animal, il a gardé
cette façon noble de manger,
juste pour le corps, et la santé.

expo 4

Visage d'ambre, regard perçant,
mâchoire forte et corps puissant,
devenus poussière face aux tyrans.

Maison d'encens, chaude braise
de cette mémoire emplissent nos rêves,
enfant rebelle âmes indiennes.

                                           Cyrille Boyer

Mais dans toute cette profonde réflexion sur l'humain et l'esprit, restent les anges dont la douce rêverie apporte la légèreté nécessaire et crée des mondes oniriques. Car les fées étaient là, parfois peintes, parfois mises en scènes dans un « roman photo » intitulé « Les Fées des Forges ». Cette œuvre, créée par Cyrille Boyer, l'Atelier Syrygaya et Artlizarine, est un petit clin d'œil à Trignac, dont est originaire l'artiste, et à ses Forges.

Ces Fées emmenaient le spectateur dans leurs envolées lyriques car la musique, la poésie, le chant allaient ponctuer cet univers où la nature reprend ses droits, à la fois maternante et sauvage. Elles préparaient le public au spectacle enchanteur que Cyrille BOYER lui proposait de découvrir...

L'expo/spectacle

Une artiste aux multiples talents

Pétillante, dynamique, généreuse… Cyrille BOYER est avant tout une artiste complète. Si son talent pour la peinture ne fait plus aucun doute, elle sait aussi chanter, danser, écrire, composer…

Les samedi 11 et dimanche 12 octobre, elle proposait, au théâtre de Cordemais, une mise en scène de tous ses talents.

Cyrille BOYER en représentationLucile FONDAIN en représentationElle animait tout d'abord, avec la plasticienne Lucile FONDAIN, une première partie dynamique et originale faite de performances artistiques : pinceaux, tissus, cartons colorés, aimants… tout était utilisé pour réaliser en direct des œuvres de grande qualité.

Cyrille BOYER et Lucile FONDAIN

Le public se laissait ensuite entraîner, dans la seconde partie du spectacle, dans un monde féérique, doux et poétique fait de chansons (écrites et interprétées par Cyrille elle-même), de danses (dans lesquelles apparaissaient également ses deux filles) et de vidéo.Cyrille BOYER et une de ses filles

Dans tout cet ensemble, les toiles de l'artiste prenaient une autre dimension…

''Danse du feu'' acrylique 98x195 cm

Le feu,
élément magique par excellence,
captivant, ondulant, sauvage,
il génère des danses aux allures de rituels.
Le feu de la terre, la terre des hommes...
Une lumière blanche, un jaune incandescent
et le rouge des femmes, le sang de la terre.

Cyrille Boyer

"Le souffle des roseaux", Regard d'artiste de l'année 2008, a proposé de découvrir, ou redécouvrir, l'univers passionné, explosif et doux à la fois, d'une artiste femme-enfant pleinement assumée !

Cyrille Boyer Regard dartiste 2008

"C'est dans le silence de la nuit que l'artiste prend conscience de l'éphémère de la vie, il laisse alors sortir de lui-même ses sentiments, ses émotions, ses pensées profondes, pour les partager avec le public.

"Au corps de mes forêts, il y a des choses que l'on ose parce que nous sommes un souffle de roseaux".

Merci à la municipalité de Cordemais de m'avoir aidé et d'avoir partagé avec moi mes rêves d'harmonie et de paix."

Cyrille Boyer - Regard d'artiste 2008

livre dor Cyrille Boyer

Haut de page
Création site Internet mairie