Menu
Page d'accueil site officiel de la ville
Partager :
Les oubliés du monument

Les oubliés du monument

Sur le monument aux morts, quatre noms semblent avoir été oubliés... Ils sont pourtant bel et bien "Morts pour la France".

A la lecture des registres de décès de la commune de Cordemais, on trouve la transcription de quatre soldats qui ne figurent pas sur le monument aux Morts. Pourtant ces militaires sont domiciliés à Cordemais et leur acte de décès porte la mention « Mort pour la France ». Il s'agit de :

  • BRIAND Jean Marie, né à Cordemais le 9 mai 1884

BRIAND Jean deces

  • LERAY Jean, né à Saint-Etienne-de-Montluc le 24 mars 1891

LERAY Jean deces

  • ROUSSEL Alexandre Julien, né à Cordemais le 27 avril 1890

ROUSSET Alexandre deces

  • VIAUD F.

Pour les trois premiers soldats, l'énigme reste complète lorsque l'on sait qu'il ne sont inscrits sur aucun monument aux Morts du département de la Loire-Atlantique. Le cas du soldat VIAUD est plus complexe.

Le cas du soldat F. VIAUD

A la lecture des différentes sources disponibles (les registres d'état civil de la mairie de Cordemais, les fiches matricules des Archives départementales ou les fiches du site Mémoire des Hommes), il s'avère qu'il existe deux soldats F. VIAUD :

  • François Alfred VIAUD, né au Temple-de-Bretagne le 15 octobre 1896, décédé à l'hôpital 2/4 à Chaufontaine le 13 mars 1918
  • François Marie VIAUD, né à Saint-Etienne-de-Montluc le 27 mai 1871, décédé à Vadelaincourt le 28 août 1916

Considérés comme domiciliés à Cordemais, ces deux soldats ont leurs actes de décès transcrits à Cordemais. Une visite aux monuments aux Morts de Saint-Etienne-de-Montluc et du Temple-de-Bretagne maintient le doute. Si sur celui de Saint-Etienne de Montluc, on ne trouve aucun F. VIAUD, on compte deux F. VIAUD sur celui du Temple-de-Bretagne !

La question persiste quand on observe les plaques mémorielles de l'église de Cordemais. Deux soldats F. VIAUD sont gravés sur ces plaques. Le premier est inscrit pour l'année 1916, tandis que le second l'est pour l'année 1918, correspondant parfaitement aux actes de décès de François Marie VIAUD et de François Alfred VIAUD. Ces inscriptions laissent supposer qu'ils étaient tous deux paroissiens cordemaisiens.

Le parti pris a donc été d'établir dans notre liste de morts une notice pour chacun de ces deux soldats F. VIAUD.

Haut de page
Création site Internet mairie